House of Cards saison 4 – Le mariage est-il un profit

 Article modifié dernièrement le 27 Sep 2016 @ 22 h 17 min

La saison 4 de House of Cards s’avère palpitante. Les trois premiers épisodes, déjà visionnés, annoncent pas mal de rebondissements dans cette course à la Maison Blanche plus réelle que nature. Quoi de plus passionnant que de voir, de l’intérieur, comment les rouages d’une élection présidentielle peuvent se mettre en place.

House of Cards détonne à plus d’un titre mais notamment celui-là :

  • Après avoir dynamité les illusions de l’amitié
  • les illusions de la coopération professionnelle
  • Après avoir montré ce que pensent réellement les gens derrière le voile de leur fausse moralité
  • Après avoir révélé le visage de l’être humain qui n’est vraiment qu’un loup pour l’homme
  • la saison 4 dynamite les illusions du mariage

Le mariage, au final, ne serait qu’une coopération identique à la coopération de collègues de travail. Si l’on enlève les rapports sexuels (qui n’existent plus depuis longtemps dans le couple Underwood), un homme et une femme mariés ne seraient ensemble que pour l’aide et l’assistance qu’ils en retirent, l’un et l’autre ou plutôt l’un de l’autre.

Le mariage, au final, ne serait qu’une relation de dépendance par intérêts.

Moral, tout ça ? Non, mais cela rentre définitivement parfaitement dans l’ambiance de House of Cards, une excellente série.

Faux mariage

M. et Mme Underwood – ensemble ? Apparence ou réel mariage ?

House of Cards : une série non-morale par nature

Et pourtant, notamment après le visionnage de l’épisode 10 de la saison 4 de House Of Cards *, quelque chose gêne et vient s’exprimer peu à peu en-dehors de votre gorge : ce qui vous gêne, c’est le fait que le méchant, au final, apparaisse gagnant à chaque fois dans cette série.

Cette série est par nature non-morale : être le plus immonde possible fait gagner. Si ça ce n’est pas un comble. Dans ces conditions, comment expliquer que nous, spectateurs, nous ayons envie que ces gens détestables réussissent et parviennent à leur but ?

Peut-être parce que l’être humain admire la réussite, peu importe le prix. Au final, l’être humain admire peut-être celui qui gagne, et oublie vite fait celui qui a perdu, même si le perdant était plus moral, meilleur ou plus respectable. Tout ça, on s’en fout ? Non-moral je vous dis.

Notes de bas de page

* Episode 10 de House Of Cards : je fais allusion ici au décès forcé de la mère de Claire Underwood. Cet évènement immonde fait gagner à nos deux protagonistes les élections internes du parti démocrate.

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

Article suivant:

Article précédent:

Share This