Digression sur la morosité de notre époque

 Article modifié dernièrement le 29 Août 2011 @ 2 h 52 min

Le Joueur du Grenier

J’avais déjà parlé du Joueur du Grenier et de ses vidéos sur les pires jeux vidéos de notre enfance… (dans cet article de juin 2010)

J’ai toujours aimé ses vidéos, pour plusieurs raisons d’ailleurs :

  • Elles traitent d’un sujet que j’aime, qui m’intéresse et pour lequel j’ai des souvenirs tout à fait similaires
  • J’aime son humour
  • J’aime les jeux vidéos en général, ça me détend
  • Ça rend un peu nostalgique mais rien de bien méchant

Je viens de visionner sa dernière vidéo parue le 24 août dernier ; contrairement aux autres elle aborde le thème des dessins animés des années 1980/1990. La voici :

Je ne la commenterai pas, me contentant de saluer le travail du Joueur et de l’encourager pour la suite. Ce qui m’intéresse plutôt, c’est quelques réflexions sur les années 80/90 en question.

Les années 80

le joueur du grenierOn regrette souvent les années de notre enfance, et il faut bien avouer que ces années-là restaient encore gaies et prometteuses.

Si les années 70 ont été marquées par la Libération de la femme et une certaine insouciance dans le comportement des gens, les années 1980 ont apporté, du moins dans mon esprit, les débuts de la modernité, du progrès, de l’informatique, le tout avec un esprit encore tout frais !

Les dessins animés évoqués par le Joueur du Grenier rappellent un peu ces débuts d’une ère nouvelle. A la fin des années 1980, les gens avaient conscience que leur époque allait prendre fin et qu’avec le troisième millénaire, de nouvelles évolutions, de nouvelles découvertes mais aussi de nouveaux dangers allaient apparaître.

Un monde contemporain plus triste ?

Et ils eurent raison. Il faut accepter qu’aujourd’hui, le pouvoir de l’argent a pris le pas sur la fraîcheur et la joie. L’insouciance d’alors est gâchée aujourd’hui par le chômage, l’angoisse de perdre son emploi et les conditions toujours plus dures de travail. Un certain optimisme est irrémédiablement perdu au profit des notions de contrainte et de méfiance.

Désolé de dresser ce tableau. L’avenir, bien entendu, changera et offrira un renouveau à nos descendants. L’Histoire a toujours connu des périodes de bas et de haut, qui se succèdent irrémédiablement depuis des siècles et des siècles.

Trois flèches vers le bas

1- Logiciel de brouillage d’adresse IP :

Contourner la censure en surfant anonyme

2- L’article explicatif :

La différence entre un proxy et un VPN

3- Comment espionner un smartphone (app) :

L’application de référence

Commentez ici

Article suivant:

Article précédent:

Share This