Définition VPN et proxy

Les proxies et les VPN (Virtual Private Network) sont deux technologies permettant de vous faire surfer sur internet de façon anonyme, protégeant votre vie privée en masquant votre adresse IP. Pour mémoire, une adresse IP est un numéro attribué par votre fournisseur d’accès à votre ordinateur lorsque vous vous connectez au web. Ce numéro est identifiable et fournit les coordonnées que vous avez laissées à votre FAI.

 Que dire des réquisitions de la police ? 

A chaque fois que vous vous rendez sur un site ou que vous effectuez une action en ligne (par exemple un achat, un dépôt d’annonce, un téléchargement, etc.), votre adresse IP s’y enregistre. Ensuite, la police, en cas de diligence d’une enquête préliminaire, a le droit d’adresser une réquisition à votre fournisseur d’accès à internet (par exemple Orange, SFR, Bouygues, Free, etc.) en lui demandant à qui appartient cette adresse IP aux dates et heures indiquées. Votre opérateur téléphonique est tenu de répondre, et livre donc vos coordonnées aux autorités saisies.

Attention : certains fournisseurs d’accès à internet vous délivrent, via votre box, une adresse IP fixe qui ne changera jamais. D’autres FAI vous fournissent une adresse IP dynamique qui, elle, changera à chacun de de vos connexions (selon des plages qui vous sont attribuées). C’est la raison pour laquelle il faut connaître la date et l’heure de votre connexion pour identifier votre adresse IP.

Un but commun aux VPN et aux proxies

Vous avez peut-être deviné l’astuce : en lançant un VPN avant de surfer sur internet, ou en empruntant un proxy selon la technologie que vous choisissez, vous simulez un autre ordinateur ou pluôt vous empruntez la connexion internet d’un autre serveur que le vôtre. Dit plus vulgairement : depuis votre ordinateur, vous vous connectez à un autre ordinateur  en France ou dans un autre pays, et c’est par le biais de cet autre ordinateur que vous surferez sur le web. Bien entendu, selon la qualité du VPN utilisé, votre connexion sera de ce fait plus ou moins rapide.

Par voie de conséquence, votre adresse IP sur le net devient différente de la vôtre personnelle (vous avez l’adresse IP du serveur utilisé sur le moment par le VPN ou le proxy, cette dernière change constamment et il devient impossible de vous tracer) – Pour vérifier que votre adresse IP a bien changé, rien de plus simple :

  • 1/ Rendez-vous par exemple sur mon-ip.com avant de lancer votre VPN et notez votre adresse IP véritable.
  • 2/ Lancez votre VPN
  • 3/ Rendez-vous à nouveau sur mon-ip.com et notez votre nouvelle adresse IP du moment : vous verrez concrètement qu’elle est différente !

Cette vérification peut être faite également pour un proxy, à part que la manière d’opérer change légèrement. En effet, pour utiliser un proxy il n’y a aucun logiciel à lancer.

 Comment utiliser un proxy dans un navigateur internet ? 

Pour utiliser un proxy afin de surfer anonymement, vous devez d’abord l’acheter (une simple adresse IP couplée à un port) ou en choisir un gratuit et public (nous verrons les inconvénients de ces derniers plus tard). Vous le rentrez dans les paramètres de votre navigateur internet. Ensuite vous ouvrez votre navigateur et normalement vous surfez sur le net via le proxy acheté. Voir le screenshot ci-dessous – avec le navigateur Mircrosoft Edge, par exemple, vous devez vous rendre dans les options puis dans les paramètres du réseau local, cocher “Serveur proxy” pour pouvoir ensuite saisir l’adresse ainsi que le port.

Qu’est-ce qu’un proxy ?

Un serveur proxy est un ordinateur qui offre au client une connection internet indirecte, ce qui évite à celui qui l’utilise de passer par sa propre connexion internet. A la place, l’usager se connecte au serveur proxy.

Un proxy n’est donc ni plus ni moins qu’un intermédiaire qui achemine votre trafic à la place de votre ordinateur. Par contre ce proxy ne fera rien d’autre : il ne cryptera pas ce dernier, et en plus il se connectera aux sites internet par le biais du protocole HTTP (non sécurisé). Le fait qu’il ne crypte rien lui donne l’avantage d’être utilisé par une multitude d’usagers en même temps. Lorsque vous n’achetez pas votre proxy mais que vous en trouvez un sur une liste publique gratuite, vous devez savoir qu’il est utilisé par des milliers d’internautes en même temps que vous. Vous empruntez donc la même connexion que quelqu’un susceptible de se rendre sur n’importe quel site illégal… Pas très rassurant.

 Faut-il choisir des proxies payants ou gratuits ? 

En fin d’article je vous ai mis un lien pour trouver des proxies publiques gratuits, mais il faut signalier qu’ils sont souvent de mauvaises qualités :

  • ils ne marchent pas toujours
  • beaucoup d’internautes à travers le monde peuvent les utiliser, ce qui les rend donc “grillés” par quelques sites internets qui les reconnaissent immédiatement et peuvent les bannir
  • par exemple si vous les utilisez pour envoyer un Email, il y a de fortes chances pour que votre Email atterrisse dans la boîte SPAM de votre destinataire, tout simplement parce que des milliers d’internautes s’en sont servis pour, par exemple, commenter à la chaîne des articles de blogs, ce qui a rendu cette adresse IP bannie de la majorité des sites.

Qu’est-ce qu’un VPN ?

Il s’agit d’une technologie qui crée une connexion sécurisée pour l’usager, en utilisant des moyens de cryptage sophistiqués. Le but est d’empêcher toute interception malveillante de la connexion internet et des données.

Un réseau privé virtuel utilise sa puissance pour fabriquer un tunnel crypté entre le serveur et votre ordinateur (cryptage à 128 bits ou 256 bis selon les VPN). De ce fait, votre FAI saura que vous avez utilisé un VPN mais ignorera complètement quelle adresse IP vous avez utilisé ni quelle a été votre activité en ligne.

Vous me direz : “oui mais le VPN conserve un journal interne des connexions qui ont été faites”. Je vous répondrai : Oui et non. Les VPN réputés n’enregistrent pas ces listings justement dans le but de ne pas compromettre leurs clients.

 Comment utiliser concrètement un VPN ? 
  • Vous souscrivez au service puis vous téléchargez le logiciel. Ce logiciel est à lancer avant votre connexion internet (navigateur internet ou logiciel se connectant au web). Apparaît alors une interface vous demandant dans quel pays vous voulez simuler votre connexion (voulez-vous emprunter une adresse IP française, allemande, anglaise, japonaise, etc.) Vous glissez la molette sur ON et le tour est joué !
  • Vous pouvez aussi configurer votre ordinateur ou votre smartphone pour qu’il se connecte directement au VPN à chaque ouverture de session. La technique varie en fonction du VPN choisi, vous devrez demander le guide au fournisseur choisi.

L’avantage du VPN est qu’il crypte toute votre connexion : que ce soit des EMAILS, des logiciels utilisant internet, un navigateur internet, un jeu vidéo en ligne, bref tout ce qui utilise votre connexion.

Le seul inconvénient est qu’il coûte plus cher que le proxy (le prix est quand même moins élevé que 10 euros par mois).

Comparer VPN et proxies

Si vous voulez simplement rester anonyme sur internet, les deux méthodes sont valables et procureront le même effet. Les deux méthodes masquent votre adresse IP réelle. Votre trafic apparaîtra comme étant issu d’un autre serveur, et la véritable source (votre ordi et votre connexion internet) ne pourra pas être remontée.

 Quelques différences cependant : 

1/ Un proxy doit être configuré à l’intérieur de l’application que vous utilisez pour vous connecter à internet (par exemple vous devez rentrer ses références à l’intérieur de votre navigateur internet ou d’un autre logiciel qui vous relie au web). Cela entraîne trois conséquences :

  • – D’abord, tous les logiciels ne permettent pas l’utilisation d’un proxy.
  • – Ensuite, toutes les autres applications qui accéderont à internet en-dehors du proxy révéleront votre véritable IP.
  • – Enfin, même à l’intérieur du navigateur internet utilisant le proxy, les applications Flash, Java, JS et Active X ne seront pas pris en compte par le proxy et afficheront votre véritable identité (ceci inclut les vidéos).

2/ Un VPN, à l’inverse, fait transiter par lui l’ensemble de votre trafic, ce qui ne vous restreint pas à telle ou telle application. Toutes vos applications accèderont à internet via le VPN : configuré dans votre OS, il s’agit donc d’un système complet. Un VPN est également plus sûr puisqu’il crypte le trafic grâce à un tunnel 128-bits (256-bits selon le VPN) entre votre ordi et le serveur. Le VPN protège aussi contre toutes les attaques malveillantes : il s’agit d’un filtre.

Conclusion

1/ Tout dépend de l’utilisation que vous désirez. Si vous voulez seulement rester anonyme, un proxy peut suffire et il est plus facile à utiliser puisqu’il n’y a rien à installer : uniquement rentrer l’adresse du proxy dans votre navigateur internet ou dans votre logiciel qui accède à internet.

2/ Par contre si vous voulez être anonyme mais en même temps protéger toutes vos données, un VPN s’impose. Il est également utile aux internautes qui se connectent souvent à des spots Wi-Fi publique, qui veulent regarder des vidéos non censurées, etc.

 Un autre avantage du proxy par rapport au VPN 

Il est facile d’utiliser plusieurs proxies et non pas un seul : que ce soit des proxies publiques gratuits ou d’autres privés payants, il est préférable d’en avoir toujours une dizaine de disponibles. De ce fait, il n’est pas difficile d’alterner les proxies, d’autant plus que les listes de proxies publiques sont changées toutes les minutes ; vous en trouvez des milliers sur internet. L’avantage est le suivant : votre adresse IP ne sera jamais la même puisque vous changerez régulièrement de proxy. Cela peut être utile pour empêcher un site de vous bannir puisqu’il ne vous reconnaîtra pas.

Certains logiciels spécialisés gèrent nativement une multitude de proxies à la fois (par exemple certains logiciels de SEO black-hat). Il vous suffit de copier/coller leurs références dans les paramètres du soft et le logiciel alterne régulièrement les connexions entre ces différents serveurs. Il est clair que si votre but est de changer d’adresse IP régulièrement toutes les minutes durant deux heures, il est impossible de le faire avec un VPN : cela vous obligerait à utiliser une adresse IP durant une minute, couper votre VPN, le relancer en utilisant un autre pays ou un autre serveur, attendre qu’il se connecte, puis changer à nouveau au bout d’une minute. Cela serait très laborieux.

 Inconvénient du proxy vis-à-vis du VPN 

Le gros inconvénient du proxy c’est qu’il est limité à la seule navigation via le navigateur internet et qu’il ne vous anonymisera pas si vous regardez des vidéos en ligne ou si vous vous connectez via un logiciel autre qu’un navigateur. Il ne crypte pas non plus vos données.

Les deux services que je recommande

 VPN 

Plusieurs choix s’offrent à vous mais pour ma part je fais confiance à :

  • NordVpn (ici mon test / là la page d’achat) – Ce VPN a doublé le chiffrement de sa connexion et s’est doté de serveurs optimisés pour les sites de streaming et particulièrement Netflix
  • LeVpn : VPN français simple à utiliser et peu onéreux (59 euros par an) (ici sa page officielle).

(Ces deux VPN sont no-log, c’est-à-dire qu’ils ne conservent pas vos historiques de connexion)

Ci-dessous nos comparatifs de VPN :
RangNomPrix Lecteurs VoteAction
RangNomPrix Lecteurs VoteAction
1Test NordVPN€4.75Evalution 5 étoiles
2Test HideMyAss€5.99Evalution 3.5 étoiles
3Test Vpn GateGRATUITEvalution 2 étoiles

 

 PROXY 

En ce qui concerne les proxies, il faut en avoir des centaines parce qu’ils sont souvent valables peu de temps. Si vous cherchez des proxies gratuits, vous en trouverez par exemple sur https://www.ip-adress.com/proxy-list : des centaines de proxies se mettent à jour toutes les minutes, certes de courte durée de vie, mais gratuits et renouvelés constamment. Cela peut dépanner pour ouvrir une session avec une adresse IP différente, et contourner rapidement un site censuré en France par exemple.

Si vous voulez cumuler les avantages du proxy (facilement changeable et valable uniquement pour le navigateur internet) sans en subir les inconvénients (un proxy ne chiffre pas votre connexion), alors il faut vous diriger vers NordVpn qui offre une extension pour Chrome / Firefox : cette extension sur votre navigateur vous fait utiliser un proxy en un seul clic et en plus ce proxy chiffrera votre connexion et éviter les malvares et autres adwares.